Technique d’entrainement mentale à la détection de mensonges

Bonjour, je vous retrouve pour ce nouvel article ou je dirais plutôt mini-article sur les mensonges.

Bien qu’il ne sera pas exactement porté sur de nouvelles techniques de détection du mensonge, il vous sera très utile.  J’aimerais partager avec vous une technique que j’ai mis au point pour assimiler beaucoup plus rapidement les réflexes que vous devrez développer pour être efficace au maximum lorsque vous aurez besoin pour une raison ou pour une autre de détecter des mensonges. J’applique cette technique dès que j’ai besoin d’apprendre quelque chose très rapidement.

Cette technique comporte deux blocs distincts : une visualisation et un accélérateur.
La visualisation va consister à s’entrainer à visualiser mentalement là où les situations auxquelles vous (savez que vous) allez faire face ou bien juste s’entrainer (toujours mentalement) à observer les réactions des autres dans la vie de tous les jours. L’accélérateur ou le booster va permettre d’accélérer la mémorisation de ces images mentales afin de les transformer plus rapidement en automatismes. Nous allons voir un cas pas à pas dans quelques instants.
En effet , nous avons vu dans l’article No 2, les mensonges et votre cerveau, que le système limbique est fortement lié au processus de mémorisation des informations. Le cerveau limbique étant le siège des émotions il s’est avéré que le processus de mémorisation serait un processus émotionnel. N’avons nous pas plus de facilités à retenir quelque chose qui nous plait ? Nous mémorisons beaucoup plus facilement quelque chose lorsque nous prenons du plaisir à le faire. Même chose dans l’autre sens, vous avez vécu un moment très difficile dans votre vie et vous vous en rappellerez toute votre vie.

C’est parce qu’a ce moment là nous avons associé à l’évènement une émotion (positive ou négative peu importe) qui a fait que l’information s’est mémorisée avec beaucoup plus de force et donc plus profondément dans votre esprit. Les publicitaires l’ont bien compris et c’est pour cela vous remarquerez que la plupart des publicité (à la tv par exemple) vous mettent d’abord dans un certain état d’esprit (une publicité originale ou drôle) qui fait naître une émotion chez vous, et à ce moment précis paf ! le produit apparaît. Comme vous êtes à ce moment là dans de bonnes dispositions, vous mémorisez mieux le produit.
Eh bien , pour apprendre beaucoup plus vite les choses j’utilise cette technique qui me met dans un état d’esprit joyeux, motivé, bref je mets du plaisir à apprendre. Alors qu’est ce que je fais exactement quand je dois apprendre quelque chose ?  Je ne vous le dirai pas.
Plus sérieusement: en fait c’est tout bête mais j’écoute de la musique, de la musique que j’aime beaucoup. Et comme j’aime beaucoup cette musique , je suis dans un super état d’esprit prêt à passer à l’attaque. Et comme je suis dans un super état d’esprit je suis dans un fort état émotionnel et donc je vais mieux mémoriser les informations.
Ici il n’est pas question de mémoriser des infos mais plutôt de s’entraîner mentalement à faire face à des situations qui concerne la détection du mensonge.

Lorsque vous conduisez votre voiture vous le faites automatiquement, vous ne pensez plus à ce que font vos pieds, vos mains etc etc… C’est un réflexe et si nous l’avons c’est parce que nous avons répété et répété encore tous ces mouvements. Ici vous allez faire la même chose, vous allez vous imaginer dans une situation de détection du mensonge et vous allez imaginer (comme si c’était vraiment ce qui se passait là maintenant) que vous réagissez correctement à cette situation.

Comme vous utilisez un booster (la musique par exemple mais ça peut être autre chose) vous allez mémoriser d’une manière plus profonde la réaction correcte imaginaire que vous avez eu (dans votre visualisation). Donc vous allez développer plus rapidement ces réflexes. Si vous êtes distrait et que vous n’avez plus l’habitude d’observer ce qui vous entoure alors cela va vous aider à devenir vigilant plus rapidement. Si vous savez que vous allez faire face à une situation difficile alors imaginez cette situation difficile comme exercice et vous serez plus efficace lorsque vous ferez vraiment face à cette situation.
Voici un exemple :
Vous voulez acquérir des réflexes si rapides que vous pourriez déceler même inconsciemment les plus petites réactions des personnes que vous rencontrerez. En premier lieu mettez vous dans une situation confortable, vous pouvez être assis, allongé (ou vautré) dans le canapé ou même aller faire une promenade, peu importe du moment que vous aimez cela. Ensuite envoyez la musique (personnellement je préfère les écouteurs car je n’entends ainsi plus ce qui se passe autour de moi) et ensuite imaginez… vous êtes au boulot à proximité de deux personnes qui ont une discussion ensemble et vous les observez. l’une demande à l’autre : Tu sais que je l’ai vu téléphoner à une femme en cachette tout à l’heure, sur c’était pas sa femme ! (en parlant d’un collègue) . Son interlocutrice fait alors un tout petit geste de recul puis porte une main à son collier en disant: « Ah oui ?? non tu dois te tromper ! »….Imaginez vous cette scène très précisément, imaginez vous avoir parfaitement repéré ses gestes, imaginez vous vous dire alors, ouah, génial je les ai vus !
Un exemple d’une situation difficile, malheureusement banale mais qui va nécessiter un bon entrainement car de fortes émotions peuvent entrer en jeu à ce moment là: vous soupçonnez votre conjoint(e) d’avoir pris des distances depuis un certain temps et même qu’il ou elle fréquente peut être une autre personne. Vous avez décidé que vous vouliez mettre cela au clair et vous savez donc que vous allez faire face à une situation critique. Une seule chose à faire, s’entrainer ! Vous allez prendre un booster qui vous donne la rage au ventre et vous allez vous imaginer en plein feu de l’action en train de questionner votre conjoint(e), vous vous imaginez à 100% de vos capacités, scrutant chaque micro geste de votre partenaire à la seconde même où vous poserez vos questions, scrutez ses moindres réactions limbiques, le moindre de ses mouvements des yeux pour savoir s’il fait appel à sa mémoire ou s’il invente son histoire, bref, plus vous aurez une visualisation précise, plus vous répèterez cette visualisation avant cette rencontre et plus vous serez efficace le jour J. Peut être pas à 100% mais sans commune mesure avec les résultats que vous auriez si vous vous jetiez dans la gueule du loup sans préparation.
Cette technique d’entrainement, en fait, est valable pour n’importe quel domaine, le sport, le travail, tout. Si vous l’appliquez pour les choses que vous voulez avoir dans la vie vous risquez d’être surpris des résultats !
Dans le prochain article nous allons voir  des postures et positions (assises ou debout) pour que vous puissiez agrémenter votre trousse à outils du détecteur de mensonges de quelques outils supplémentaires.

 

Puis, dans l’article suivant nous parlerons des mensonges, du bon sens et de la logique, quelles sont les phrases types que répondent les menteurs à leurs interlocuteurs, il s’agira plus de bon sens que de réels réflexes, en clair quelles sont les réactions verbales « post-réaction limbique » d’un menteur.

 

Ensuite, dans l’article suivant nous aborderons des stratégies et tactiques anti-mensonges, ce sera l’art de la guerre je vous préviens tout de suite !
Adaptez la technique que nous venons de voir (la visualisation + un booster) comme bon vous semble et si vous avez des questions n’hésitez pas,  contactez moi sur contact@detecter-les-mensonges.fr pour une conversation plus privée.
Bon entrainement et à bientôt
Philippe

18 thoughts on “Technique d’entrainement mentale à la détection de mensonges

  1. Aucun site ni série ne peut former sérieusement, Lie to me est sérieuse, mais une étude a mis en évidence que les téléspectateurs de cette série avait de moins bons résultats aux tests de détection du mensonge. La lecture de livre peut préparer, ce qui ne dispense pas une formation (aucune étude universitaire n’existe, il faut faire attention au choix du formateur), cependant Je sais que vous mentez ! et Voir mentir sont de très bon ouvrages présentant alliés tout les aspects de la détection du mensonge autant via les émotions que les items de contrôle et autres. Je ne sais pas ce que vaut le livre de Mr. Kaisen, je suppose faisant tout de même preuve d’un certain sérieux.
    A bientôt 😉

  2. L’analyse comportementale est le sujet de la psycho-criminologie (étude du comportement criminel) qui s’étudie en fac à Rennes 2.
    Concernant l’étude du non-verbal il y a deux grand courant :
    -La synergologie, elle s’étudie par stage sur 3 ans pour être synergologue, 5 ans pour être professeur en synergologie. Elle travaille avec les forces canadiennes. Voir synergologie.org.
    -Le courant « Ekmanien », des formations peuvent être administré au USA par le groupe Ekman, qui a inspiré Lie to Me, et se caractérise notamment par les micro-expressions faciales. Il travaille avec le FBI et la CIA. Voir paulekman.com

  3. Bonsoir Jennifer,
    Je ne connais pas les cursus, mais vous devez pouvoir chercher en criminologie, sinon il y a un commentaire d’un médecin qui étudie les travaux de Paul Ekman en 2ème année de psychiatrie, après les 5 ou 6 ans de médecine. C’est dans les commentaires de l’article sur les yeux. En france il n’y a pas vraiment de métiers liés à la détection des mensonges. Si cela peut faire partie du métier d’enquêteur (police ou gendarmerie) il n’y a pas non plus de formations à proprement parler.
    Cordialement,
    Philippe

  4. bonjour, les micro expressions, l’analyse comportementale, la psycho tout ca me pationne et je voudrais savoir s’il y a des écoles en France permettant d’étudier tout ça et des débouchés sur certains métiers?
    merci pour votre réponse.

  5. J’ai commencer a m’interresais a la detection de mensonge comme vous en regardant la série Lie To Me je trouve votre site interresant continué vos articles méme si cela et trés difficile de repéré les gestes avec de l’entrainement je pense y arrivé
    Merci et bonne continuation a vous

  6. Bonjour et merci pour votre commentaire !
    Bonne continuation à vous aussi
    Cordialement,
    Philippe

  7. Bonjour,

    Je trouve votre site très intéréssant ainsi que vos articles… Mais j’avoue que la détection et l’analyse est quelque chose de très difficile mais je pense qu’avec de l’entrainement, cela ira mieux, bonne continuation…

  8. je sais pas si c’est à cause de sa mais quand j’étais petit j’ai reçu un choc a la tête au cour d »une balade en vélo et depuis je me souviens de beaucoup de chose étant petit parfois avec des amis on joue a  » tu te souviens  » eux on oublier mais pas moi . =)

  9. Bonjour Michel,
    Oui on peut faire des choses sympathiques avec son cerveau 🙂
    La musique ne stimule pas vraiment le cerveau mais produit une émotion. Si on associe à cette émotion des informations, sachant que les émotions ont un lien fort avec la mémorisation, alors nous pouvons assimiler beaucoup plus rapidement des informations. Si nous nous souvenons si bien d’évènements forts dans notre vie, qu’ils soient bon ou mauvais c’est parce qu’au moment où nous avons vécu cet évènement il y a eu une forte émotion qui a « imprimé » plus fortement l’information dans notre cerveau. L’envie et la détermination, si elles sont très importantes dans la réalisation d’objectifs, sont également des émotions (enfin presque) . On leur associe toujours des émotions comme la joie que l’on ressentirait lorsque l’on aurait atteint son but. Je pense même que la naissance de la patience, l’envie ou la détermination sont liés à la force que l’on aurait donné en émotions. Je veux dire par exemple, vous voulez quelque chose, vous allez naturellement vous imaginer posséder cette chose et ressentir des émotions. Vous allez associer à vos émotions la décision d’obtenir cette chose. Et donc fortement imprimer dans cotre cerveau cette chose que vous désirez ce qui « génèrera » cette envie et cette détermination. Bon je pourrais parler de ca pendant des heures donc je vais m’arrêter là 🙂
    Merci pour vos commentaires et bonne journée à vous.
    Cordialement,
    Philippe

  10. en faites je sais pas si j’ai tord mais pour mémoriser quelque chose la musique permet de stimuler le cerveau et de mieux penser/réfléchir comme tu la dis mais je trouve que par exemple avant j’ étais dehors et j’oubliais complètement de regarder si quelqu’un mentais ou pas et donc pour me souvenir je regardais mon téléphone et je me disais a 23h je dois me souvenir que je dois regarder mon téléphone etc…le secret je pense pour bien arriver a la détection du mensonge c’est la patience l’envie et la détermination .

  11. jai une ptite amie ..je la voi pas trop souvent . Esque cela me faciliterais la tache de savoir si elle me cache des trucs . je sais qu’elle me ment pas .. mais elle me cache des trucs j’en suis certain ..votre reponce me serai vrm utile .. et je vs remercies d’avance pour tt laide que ce dire ma rapporté ^^

  12. Bonjour Kévin ,
    Ca n’a rien de naïf, avec un peu d’entrainement on peut arriver à de bons résultats, la preuve 🙂
    Merci pour votre commentaire et félicitation !
    Bonne journée à vous
    Philippe

  13. Merci a vous ! Je m’interesse spécialement a la detection grace a Lie to me, sa peut paraitre naïf mais sa ma montrer l’utiliter de ces techniques, avec un peu d’entrainement j’ai pu desceller une arnaque a une braderie ( ma mere ne ma pas ecouter et elle en est decu ^^ ) Merci a vous.

  14. De rien 🙂 à l’attaque comme vous dites et si vous avez des questions , n’ hésitez pas.

  15. je viens de me mettre à regarder la série « lie to me » ce qui m’a donné l’envie d’apprendre des techniques pour déceler les mensonges. Je peux dire qu’avec votre site je suis servi ! un gros merci pour tout vos conseils que je vais mettre en pratique ! à l’attaque !!!

  16. Je lis et je relis vos articles, que je prend comme des cours que l’on peut mettre en plus, en pratique. Merci de partager votre connaissance. Moi qui suis curieuse, je suis servie.

Comments are closed.