Les mensonges et vos yeux

Aujourd’hui nous allons parler des yeux ! Il ne s’agit pas d’un cours d’anatomie cette fois rassurez vous…

Nous allons parler d’un réflexe que nous avons lorsque nous pensons à quelque chose. Il n’est pas question ici de surprise ou de surprendre quelqu’un pour susciter une réaction. C’est un réflexe que l’on a dès que nous avons besoin de réfléchir. Notre cerveau est divisé en deux hémisphères (Euh en fait si, il faut un petit peu d’ anatomie , mais juste un zest promis !) l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit.

Le cerveau gauche contrôle le coté droit de notre corps et le cerveau droit contrôle le coté gauche de notre corps (me demandez pas pourquoi c’est sûrement pour tromper l’ennemi). C’est important de le savoir car après cette petite explication théorique vous comprendrez beaucoup de choses sur l’orientation du regard. Je me suis inspiré pour ces théories des travaux du docteur Roger Sperry, prix nobel de médecine pour ses travaux connus sur le fonctionnement du cerveau et en particulier des deux hémisphères. Ses travaux portaient sur des patients dont le Corpus Callosum à été coupé suite à une opération pour traiter l’épilepsie. Le seul moyen à l’époque était apparemment de couper ce Corpus Callosum. C’est en fait un réseau de nerfs qui relient le cerveau gauche et le cerveau droit. Suite à cette opération les deux hémisphères n’étaient donc plus connectés.

Le Dr Sperry mena alors une série d’expériences qui lui permirent de découvrir d’une part que les deux hémisphères fonctionnent de manière différentes mais que le cerveau gauche contrôlait la partie droite du corps et le cerveau droit la partie gauche du corps.

Les sujets devaient regarder un écran et fixer un point au milieu. Sur le coté gauche de l’écran apparaissait le mot CLE, sur le coté droit de l’écran apparaissait le mot POMME. Comme les nerfs optiques sont connectés à l’hémisphère du cerveau opposé, le cerveau gauche a perçu le mot POMME et le cerveau droit le mot CLE. Lorsqu’il fut demandé au patient de dire ce qu’il a vu à l’écran il déclara avoir vu le mot POMME mais pas le mot CLE.

Ce premier fait permit au Dr Sperry de constater un fonctionnement différent entre le cerveau gauche et le cerveau droit. Le cerveau gauche a donc été capable de décrire ce qu’il a vu et le docteur a donc déduit un fonctionnement de type séquentiel (une lettre après l’autre dans ce cas) et logique. Le cerveau droit a bien enregistré le mot CLE mais n’est pas en mesure de le décrire. Il en a déduit donc ainsi,  un fonctionnement holistique (tout en une fois) simultané, conceptuel, métaphorique, bref tout le contraire de la logique. Devant les patients étaient entreposés différents objets dont une pomme et une clé. Lorsqu’il demanda au patient de prendre avec sa main gauche l’objet qu’il avait décrit (la pomme) il prit la clé ! (la main gauche étant contrôlée par le cerveau droit et ayant enregistré la clé)

De toutes ces expériences et recherches ont été déduis un fonctionnement précis des deux hémisphères:

Donc ! attention voici le plus important, le cerveau gauche est le centre de la logique, du une chose après l’autre (séquentiel), de l’analyse, de la créativité. Donc, l’hémisphère gauche est la partie du cerveau que nous utilisons quand nous voulons analyser, créer , inventer quelque chose. L’hémisphère droit est la partie du cerveau que nous utilisons pour tout ce qui n’est pas logique, tout ce qui est conceptuel, holistique et je dirais même « intuitif » (pour bien définir le contraire de logique). Le cerveau droit est celui dont nous nous servons lorsque nous utilisons notre mémoire, lorsque nous faisons appel à des souvenirs. On peut donc dire sommairement  que le cerveau gauche est celui qui nous sert à mentir , a inventer et le cerveau droit est celui qui nous sert à dire la vérité puisque nous faisons alors appel à notre mémoire et donc bien a quelque chose de vrai.

Comment cela se traduit il ? Quel est le rapport avec les yeux ?

Si je vous pose la question suivante: Vous rappelez vous de quel couleur était votre première voiture ? Votre cerveau capte la question, se dit, ah oui ! j’ai bien eu une première voiture par contre la couleur c’était…il faut que je fasse appel à la mémoire. Hop ! cerveau droit en action vous allez naturellement orienter votre regard vers….la gauche !

Si je vous pose la question suivante: imaginez une vache rose. Une vache rose ! j’ai jamais vu ça, je n’ai pas ça en mémoire il va falloir que je l’invente , que je crée cette vache rose dans ma tête, et hop! cerveau gauche en action, votre regard va donc s’orienter vers… la droite !

Vous l’avez compris, rien qu’en observant les autres personnes discuter vous pourrez savoir si elles inventent les paroles qu’elles prononcent ou se re-mémore un souvenir. Des recherches, notamment celles faites en programmation neuro-linguistique par Richard Bandler et John Grinder permettent d’affiner ce mouvement des yeux que je vous ai représenté par le schéma suivant :

Descriptif des initiales:

C.V signifie Construction Visuelle, M.V Mémoire Visuelle.

Vous êtes en face de la personne (généralement si vous voulez détecter les mensonges c’est mieux..) et vous posez une question qui fait appel à sa mémoire elle regardera dans la direction MV, c’est à dire à sa gauche (c’est son cerveau droit) donc à votre droite (!) Alors pour éviter les nœuds au cerveau essayez de vous trouver un moyen simple pour mémoriser ces mouvements, n’essayez pas de vous souvenir quelle partie du cerveau fait quoi. Si vous posez une question à une personne et qu’elle va inventer la réponse qu’elle va vous donner, son regard s’orientera vers la droite, votre gauche.

D’après les études de PNL le sigle M.A désigne la mémoire auditive, et donc son opposé C.A comme construction auditive. Question: essayez de vous imaginer le son le plus fort que vous pourriez entendre, le regard se tournera vers C.A (sa droite). A la question à quoi ressemblait la voix de votre grand-mère, le regard s’orientera vers la gauche (M.A). Si vous ne voulez pas vous casser la tête, deux choses: 1) entraînez vous avec un partenaire ou observez des discussions entre personnes (ce ne sont pas les occasions qui manquent) ou 2) si vous voulez vraiment simplifier les choses, l’orientation du regard vers sa droite est la création, l’invention et l’orientation vers sa gauche est l’appel à la mémoire, a quelque chose de réel.

L’orientation D.I , en bas à (sa) gauche représente le dialogue interne, quelqu’un qui se parle à lui même. L’orientation M.S.F, en bas à (sa) droite représente les sensations, par exemple, vous rappelez vous de l’odeur d’une bonne viande cuite au barbecue ? (Moi ça me met plutôt l’eau à la bouche, pas vous ?)

Bon, personnellement je mis fie au coté mémoire et au coté créatif pour savoir si la personne invente quelque chose ou fait appel à ses souvenirs, mais je conjugue cette technique avec d’autres que nous découvrirons dans les prochains articles notamment l’acte réflexe qui est lié à la question posée. Par exemple , votre conjoint fréquente régulièrement une collègue de bureau hors horaires de bureau, vous le savez mais vous demandez à votre ami à quand remonte la dernière fois qu’il a vu sa collègue. Soit il va consulter sa mémoire soit il l’a fréquente beaucoup plus que ce que vous pensez et il inventera alors une histoire pour apaiser votre soudaine méfiance. Bon vous connaissez maintenant la technique de l’orientation du regard. Cependant, il n’est pas sage de sauter au coup de votre conjoint pour l’étrangler, peut être qu’il ne se passe absolument rien mais qu’il ne veux pas que vous vous inquiétiez. Il faudra alors analyser d’autres réactions réflexes. Vous pourrez cependant établir une liste mentale dans laquelle vous mettrez dans la colonne mensonges cette fois où il vous a raconté (inventé) une histoire au sujet de sa collègue de bureau. Restera à vous de pousser plus loin vos investigations afin de mettre à jour une situation particulière ou pas.

Il est très difficile d’avoir un schéma de réponse précis pour tous les cas de figures possibles et imaginables mais toutes ces techniques pourront être adaptées à ces situations. Je que je vais vous donner à faire comme exercice c’est à nouveau d’observer,  cette fois observez les gens discuter entre eux, a-t’il son regard tourné vers la droite, vers la gauche ? Maintenant vous savez…

Mieux encore, demandez à un(e) ami(e) de venir faire quelques expériences avec vous. Soit vous lui révélez ce que vous faites soit vous ne lui dites rien et vous lui posez des questions anodines et observez le positionnement de son regard. De toutes façon, si un jour vous savez que vous devez faire face à une personne que vous  soupçonnez de mentir, il va falloir commencer par lui poser des questions anodines, liées à la mémoire pour bien établir que lorsqu’elle fait appel à sa mémoire elle oriente bien son regard vers la gauche (par exemple). Ce n’est pas évident, surtout lors de situations à fortes émotions, aussi reste t’il un seul moyen d’y arriver: l’entraînement !

Dans le prochain article nous parlerons de la gestuelle et des mensonges ! En attendant , observez et entraînez vous bien !

Le livre de PNL est: frog into princess

NDM (Note de moi): l’orientation du regard lors de mensonges est un sujet à multiples variantes, cet article décrit le comportement « standard » si je puis dire ainsi.

57 thoughts on “Les mensonges et vos yeux

  1. Article super. Je vais très très sûrement acheté le livre, j’espere ne pas être déçu =)

  2. Oui et Non ^^.
    En fait puisque tu parles de l’orientation du regard il a justement été tellement répandu que un menteur ne pouvait pas regarder dans les yeux que c’est notamment à cause de ça qu’on se retrouve avec grand nombre de menteurs consciencieux qui le font, essayant ainsi de vous convaincre et leur permettant d’observer vos réactions. Cependant,

    1. Pour continuer sur les yeux, il est difficile de se projeter dans le futur (imagination pour vous relier ça plus facilement au mensonge – pour ne pas prendre parti, du moins dans notre civilisation) en regardant vers la gauche et vis-versa.

    2. Les micro-expressions faciales sont inconscientes, elles ne peuvent être contrôlées, le principe de dissimulation consiste à plaquer une émotion sur-jacente sur la véritable émotion sous-jacente, on remarque alors une dissymétrie faciales (Turchet nous présente dans son dernier livre une femme ayant tuée ses enfants, la photo ayant été prise au moment précis ou une larme commençait à apparaître sur son visage, mais lorsqu’on coupe le visage en deux, la partie droite sous contrôle présente bien de la tristesse, mais la partie gauche d’avantage spontanée et étant moins facilement et rapidement mise sous contrôle présente très clairement la joie que le menteur prend à berner son audimat).

    3. L’apparition des micro-démangeaisons ne peut être controlée, et quant elles arrivent le besoin de les assouvir, de se gratter est quasi impossible à combattre.

    4. A part dans certains cas précis (…) le mensonge est rejeté par l’esprit, il n’aime pas ça, et donc il doit s’exprimer, mais puisque la bouche a été conditionnée, c’est alors le corps qu’il exprime son désaccord.

    5. Quelque soit le mensonge, le non-dit s’accompagne forcément de la mise sous contrôle de l’interlocuteur, et ce contrôle est visible sur son corps, il présente des signes différents du stress, gêne, peur, culpabilité.

    En définitive le meilleur menteur est celui qui utilise la technique des comédiens, à savoir apprendre par coeur son texte et y rattacher une véritable émotion correspondante qu’il a vécu.

  3. Bonjour , je voudrais savoir est ce que les menteurs peuvent se retenir en evitant les pieges ( orientations des regards … )

  4. Bonjour Thierry,
    Merci pour votre commentaire, non pour le logiciel c’était une version (très ancienne en plus) que l’on m’avait prêté pour l’occasion.
    Je sais qu’il y a une version remise à jour à faire directement sur internet sur le site de Ekman mais c’est payant par contre.
    Cordialement
    Philippe

  5. Bonsoir,

    Très bon article, j’ai beaucoup aimé. En effet je me renseigne pas mal sur tout ce qui concerne les micro-expressions, c’est un sujet qui me passionne réellement et ce depuis déjà pas mal de temps. Cependant c’est avec difficulté que l’on peut apprendre dans ce domaine malheureusement, et les infos sur Paul Ekman sont assez rares aussi. Par ailleurs savez-vous où je peux trouver le logiciel dont vous parliez pour s’entrainer ? Merci ^^

  6. 1. Tout ceci est déjà abordé dans le sujet et ses commentaires.

    2. Une personne qui regardent dans les yeux ne dis pas forcément la vérité, bien au contraire, la fuite des yeux peut cependant souvent se rattacher à de la gêne ou de la culpabilité, ce que ne ressent pas forcément le menteur et ne veut pas forcément laisser (surtout si il connait cette grossière vulgarisation disant que si on regarde dans les yeux on est honnête) voir et que peut par contre ressentir l’honnête Homme.

    3. Selon la PNL les mouvements oculaires sont ratachés à la logique hémisphérique, mais elle commence aussi à envisager le point de vue synergologique. La synergologie, bien que très ratachée à la logique hémisphérique, affirme que les mouvements oculaires s’encre dans la symbolique inconsciente de la droite et de la gauche qui est donc culturel (on écrit de gauche à droite donc on associe la gauche au passé et la droite au futur, les peuples sans écriture semblent associer la gauche à ce qui leur est intérieur (très unies donc à la communauté) et la droite à ce qui leur est extérieur).

    4. Quoi qu’il en soit, dans le monde occidentale la droite est associée au futur et la gauche (sa gauche) est associée au passé. Je ne vais pas revenir sur le point de vue de la PNL qui est déjà très bien exprimé/résumé à travers l’image du sujet. D’après la synergologie, le regard vers le haut se rattache à la cognition tandis que le regard vers le bas se rattache aux émotions.

    5. Les études de Mr Kaizen s’inspirent plus de la vision de la PNL.

    Il ne faut JAMAIS -« voir ce que l’on veut voir » -faire des généralités -juger trop vite -se baser sur un seul item.

  7. Si je vous pose la question suivante: Vous rappelez vous de quel couleur était votre première voiture ? Votre cerveau capte la question, se dit, ah oui ! j’ai bien eu une première voiture par contre la couleur c’était…il faut que je fasse appel à la mémoire. Hop ! cerveau droit en action vous allez naturellement orienter votre regard vers….la gauche !

    vous dites ke lorsque notre regard est a droite c pr se rappeler de quelque chose… donc pr se rappelr la couleur de sa premiere voiture il faudrait ke nos yeux se tournent vers la droite et non la gauche non ??

    cordialement

Comments are closed.