Détection des mensonges et relations – introduction

Le 27 juillet 2015

Bonjour à tous et à toutes !

Aujourd’hui nous allons parler de quelque chose d’un peu plus inhabituel.
Pas de techniques plus ou moins complexes et pas de détection des mensonges non plus…
Ah mais de quoi allons nous parler alors ??

Des techniques de détection des mensonges mais appliquées dans les relations de tous les jours. Par pour détecter les mensonges mais pour améliorer nos relations.
Alors c’est un sujet qui peut vite devenir très gros puisque ce sujet s’appelle généralement la communication non verbale.

Je vais parler que de postures et gestuelles dont je parle dans mes précédents articles.
Nous prendrons la situation dans laquelle nous sommes sur le point d’aborder une personne.
Cela peut être lorsque vous décidez de parler à une personne qui vous plaît,  cela peut être également lorsque vous allez parler à votre conjoint (e) ou même lorsque vous devez aller parler à votre patron. Chose qui peut arriver plus qu’on le pense et surtout plus soudainement,  lorsque l’on ne s’y attend pas forcément… Ou mieux encore alors que l’on en a pas du tout envie !

Dans l’article mensonges et comportements 2 j’aborde la notion d’espace occupé par votre futur interlocuteur. Si vous ne l’avez pas encore lu, prenez le temps de le lire ou de le relire même.

Les techniques de détection des mensonges servent non seulement à détecter les mensonges mais aussi à vous aider à prendre une bonne décision, à anticiper les événements à venir, à temporiser une rencontre, à évaluer l’état d’esprit de la personne que vous devez rencontrer.

Et cela même avant de lui adresser la parole !

Prenons le cas de votre patron qui veut vous voir dans son bureau. Je passe sur le contexte, je ne prends pas en compte si c’est une habitude d’aller dans son bureau ou si c’est la première fois que cela arrive. Tenez-en compte bien sur si cela vous arrive !

Si vous pouvez apercevoir votre patron de loin, comme à travers une porte vitrée par exemple, c’est bien cela vous donne plus de temps pour analyser sa posture générale. Si vous ne voyez votre patron de visu que seulement au moment où vous ouvrez la porte de son bureau, il va falloir faire vite !

Mais n’ayez crainte, avec de l’entrainement, et une fois que cette exercice est devenu un réflexe vous évaluerez la situation le temps d’une respiration !

Donc, évaluer la posture d’une personne permet d’évaluer, je dis bien évaluer et non pas déterminer à coup sur, l’état d’esprit dans laquelle la personne se trouve. Si elle vous attend les bras croisé avec un air fâchée, si elle a dressé un mur entre vous et elle avec une pile de dossiers, ce n’est pas le même état d’esprit que si elle vous attend les bras ouverts, la chemise Hawaïenne et le verre de champagne  à la main.

En parlant de chemise Hawaïenne, il existe cette notion peu connue d’impact visuel qui s’effectue au moment où vous entrez en contact visuel avec votre interlocuteur et qui peut influencer votre analyse de la situation, surtout dans le mauvais sens ! J’en parle dans un exemple avancé d’analyse de situation critique dans la nouvelle version de mon premier livre.

De même lorsque vous voulez aborder une personne que vous ne connaissez pas, vous pouvez évaluer son état d’esprit en observant sa posture. Peut-être aviez-vous prévu de l’aborder sans réfléchir au risque de tout mettre par terre. Mais alors que vous évaluez que cette personne à une posture fermée soit vous allez décider de laisser tomber afin d’éviter une pelle (ah non c’est un râteau)  ou bien vous prenez votre courage à deux mains et décidez de trouver une stratégie, quelque de chose de marrant à faire pour l’aborder. Peut-être allez vous voir immédiatement un changement de posture ! Dans le cas inverse vous pourrez toujours vous retirer galamment.

Mais tout ceci pour dire que l’analyse de la situation par les postures et la gestuelle dont j’ai parlé dans les premiers articles vous permet d’évaluer une situation, d’anticiper des réactions mais aussi d’établir un plan d’action !

Vous pouvez même établir un plan d’action bien avant de rencontrer cette personne… Qu’est-ce que je ferai/dirai/proposerai si la personne semble fermée à la discussion. Que ferai-je dans le cas contraire ?

Vous savez reconnaitre une posture/position fermée ou ouverte ! Donc vous pouvez faire en sorte que cette rencontre se passe pour le mieux ou avec le moins de dégâts possibles selon le cas bien sur. Il existe bien entendu des situations critiques dans lesquelles vous ne pouvez faire autre chose que limiter les dégâts et toute analyse que vous pourrez faire à chaque moment de la discussion critique pourra vous sauver la mise.

Prenons un autre cas, que tout le monde connait, vous rentrez chez vous après une longue journée de boulot et vous voyez votre conjointe assise à la table de la cuisine par exemple.

Vous allez faire quoi ? Eh ! Chérie tu prépares à manger j’ai faim ou vous voulez prendre le temps d’analyser sa posture ?

Alors le terme analyser n’est pas bon dans ce contexte, disons plutôt faire avec amour une perception non verbale de l’état d’âme de sa moitié…

Si vous décelez que votre conjoint(e) est fermée par sa gestuelle (à cela vous ajoutez le contexte habituel, est-ce courant, est-ce la première fois etc etc…) vous pouvez alors anticiper ses réactions possibles, vous pouvez décider de votre réaction et ne pas lui demander de faire la cuisine, peut-être allez vous lui proposer de la faire, d’avoir une discussion avec elle, lui demander ce qui ne va pas etc etc… Enfiler une armure pour éviter le jet de projectiles à votre encontre, casseroles, assiettes, four à micro-ondes…

Je plaisante. C’est trop lourd un four.

Donc, trêve de plaisanteries, je veux mettre le point sur le fait qu’avec les techniques de détection des mensonges on peut également améliorer ses relations par le pouvoir que vous avez d’anticiper des situations, les réactions. Vous pouvez prendre de meilleures décisions.

 

Une bonne façon de s’entrainer à évaluer une situation/personne est de le faire dans les transports en commun, ou lorsque vous allez faire vos courses au supermarché. Observez les postures, gestuelles des gens que vous croiserez et plus vous le ferez et plus cela deviendra rapide. Cela deviendra ensuite un réflexe et lorsque vous ouvrirez la porte opaque de votre patron et que vous l’aurez en face de vous votre cerveau aura déjà fait le calcul et vous n’aurez plus qu’à choisir le plan 1 ou le plan B que vous aurez préparé !

Pour conclure cet article, détecter les mensonges c’est avoir le pouvoir d’anticiper les choses, d’être plus à l’écoute de ce qui vous entoure, cela vous permet de prendre ensuite une des bonnes solutions qui se présentent toujours dans une situation (parfois critique).

Je vous remercie de votre lecture !

NDM (Note de Moi): pour les personnes qui se sont inscrites vous devriez normalement avoir reçu un mail ce soir vers 19h où je vous propose mon offre au sujet de mes deux livres et en particulier de la nouvelle version de mon premier livre ! Si vous ne l’avez pas reçu alors que vous êtes inscrit(e), n’hésitez-pas, contactez-moi!

je vous souhaite une excellente soirée

Bien à vous,

Philippe